Sharemanga: Sujet géopolitique - Sharemanga

Aller au contenu

  • 6 Pages +
  • « Première
  • 4
  • 5
  • 6
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Sujet géopolitique la vie, le monde, et tout le reste

Posté samedi 04 avril 2009 à 11:08 (#76) L'utilisateur est hors-ligne   Ashtaka 

  • Bâtisseur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir le blog
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 181
  • Inscrit(e) : 28/04/2003

Erreur classique, en effet.

En outre il faut comprendre que tous ces milliards qu'on distribue n'existent pas vraiment. Il n'y a personne pour les retirer, ils sont là comme garantie pour les banques. D'où l'incompréhension de tous ceux qui gueulent que les banques ne font aucun retour de tout l'argent qu'on leur donne. Mais cet argent est fictif, il n'existe pas.

C'est d'ailleurs pourquoi je continue de penser que c'était une mauvaise idée. Il aurait mieux été de laisser faire en faillite les mauvaises banques. Car tout ça nous allons le payer au centuple.
Les 3 dernières critiques de mon blog :
Armored Troopers Votoms
Kurenai
Major

Posté dimanche 05 avril 2009 à 17:26 (#77) L'utilisateur est hors-ligne   Behachev 

  • Mur du forum
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres +
  • Messages : 1 164
  • Inscrit(e) : 14/06/2004

Voir le messageAshtaka, le 04/04/2009 à 12:08, dit :

C'est d'ailleurs pourquoi je continue de penser que c'était une mauvaise idée. Il aurait mieux été de laisser faire en faillite les mauvaises banques. Car tout ça nous allons le payer au centuple.


Surtout pas comme le montre les conséquences de la faillites d'UNE seule banque à l'automne dernier.
Les garanties étatiques sont justement là pour empêcher la faillite qui produirait une cascade infernale. Les montants sont tels qu'ils sont équivalents à un "sans limites". Et ont surtout pour objectif d'empêcher une panique, et donc de pas être utiliser au delà du raisonnable.

Si une banque est mise en faillite, tous les empreints qu'elle a contractés auprès des autres banques deviennent caduques (puisque non remboursables) ce qui transforment pour celles-ci des actifs positifs en pertes sèches. Les plongeant dans le rouge et leur faisant risquer la faillite à leur tour.
En cas de réaction en chaine, ce sont les banques de dépôt des "petits" épargnants qui seront en danger du fait du non cloisonnement entre les établissements... Et dans un tel cas se serait immédiatement la panique populaire :crying: :) ^_^ :D
Image IPB

Posté dimanche 05 avril 2009 à 20:33 (#78) L'utilisateur est hors-ligne   Ashtaka 

  • Bâtisseur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir le blog
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 181
  • Inscrit(e) : 28/04/2003

Une banque ça peut se faire racheter par ses concurrents.

Autrement à les protéger de la faillite, il ne faut pas s'étonner qu'elles se permettent tout et n"importe quoi.
Les 3 dernières critiques de mon blog :
Armored Troopers Votoms
Kurenai
Major

Posté dimanche 05 avril 2009 à 22:08 (#79) L'utilisateur est hors-ligne   jpschuck 

  • Pilier
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • Voir le blog
  • Groupe : Membres +
  • Messages : 948
  • Inscrit(e) : 18/06/2005

Voir le messageAshtaka, le 05/04/2009 à 19:33, dit :

Une banque ça peut se faire racheter par ses concurrents.

C'est pas facile de trouver des candidats pour racheter une banque qui n'a plus un sou, que ce soit en raison des dettes colossales ou de créances complètement dévalorisés, surtout pas en période de crise.
Jean-Philippe - Retrouvez vos génériques préférés sur mon blog "Un générique, un autre jour"

Posté lundi 06 avril 2009 à 08:38 (#80) L'utilisateur est hors-ligne   Ashtaka 

  • Bâtisseur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir le blog
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 181
  • Inscrit(e) : 28/04/2003

C'est pourtant la seule solution acceptable (avec la montée du taux d'intérêt). Pour que les banques commencent à se reprêter entre elles, il faut que les mauvaises dégagent.

Actuellement on prête aux banques une somme qu'ils ne pourront jamais rembourser. Résultat : soit elles seront mises en faillite ou se verront êtres nationalisées. On ne fait que repousser l'inévitable, en payant encore plus et en se voyant refuser tout crédit entre temps. On peut m'expliquer ce qu'on gagne dans l'affaire ? Comme en 29, les mesures prises aggravent encore plus la crise.
Les 3 dernières critiques de mon blog :
Armored Troopers Votoms
Kurenai
Major

Posté lundi 06 avril 2009 à 10:05 (#81) L'utilisateur est hors-ligne   Junta 

  • Lord Carotte
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir le blog
  • Groupe : Membres +
  • Messages : 8 657
  • Inscrit(e) : 06/05/2003

Voir le messageAshtaka, le 06/04/2009 à 09:38, dit :

ou se verront êtres nationalisées.

Justement on pourrait bien être en droit de se poser la question.

Citation

Comme en 29, les mesures prises aggravent encore plus la crise.

Faut relativiser. On est loin de tous aller cueillir des oranges en Floride.
Image IPB
http://www.japonfacile.com/
Japon Facile - Site de photos, vidéos et infos sur le Japon & Blog sur l'actu japonaise

Posté lundi 06 avril 2009 à 10:30 (#82) L'utilisateur est hors-ligne   Ashtaka 

  • Bâtisseur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir le blog
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 181
  • Inscrit(e) : 28/04/2003

Voir le messageJunta, le 06/04/2009 à 11:05, dit :

Justement on pourrait bien être en droit de se poser la question.

Ca ne règlera pas plus le problème qu'une faillite. C'est même encore pire.

Voir le messageJunta, le 06/04/2009 à 11:05, dit :

Faut relativiser. On est loin de tous aller cueillir des oranges en Floride.

Evidement, car le niveau de vie et de richesse s'est considérablement accru. On est loin des files d'attentes devant les magasins.

Mais pour l'heure on est parti pour être comme le Japon avec des intérêts à O% pendant des années. Sauf que, problème pour les américains, toutes leurs dettes sont à l'étranger et le surendettement y est très pratiqué. Et le plan de relance plombe l'addition *. Si on relativise comme tu dis, ça reste toujours très mal parti.

* Obama a réussi à dépenser plus que les guerres d'Irak et d'Afghanistan réunies ! Sans compter que son budget double la dette nationale du pays. En si peu de temps, c'est un véritable exploit.
Les 3 dernières critiques de mon blog :
Armored Troopers Votoms
Kurenai
Major

Posté jeudi 26 novembre 2009 à 22:35 (#83) L'utilisateur est hors-ligne   Iznogoud 

  • Mémoire du forum
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir le blog
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 388
  • Inscrit(e) : 29/06/2003

Citation

Avec 1,2 morts par jour depuis 20 ans, le conflit israélo-palestinien reste de basse intensité

A l'occasion de son vingtième anniversaire, l'organisation israélienne de défense des droits de l'homme publie ses propres chiffres sur le bilan humain de vingt années d'affrontements israélo-palestiniens (1). L'association a comptabilisé un total de 8881 morts, dont 7398 côté palestinien et 1483 côté israélien. Le rapport est donc de un à cinq.

Livrés brutalement, ces chiffres peuvent paraître considérables et le sont d'un point de vue moral. Sur le plan stratégique, il faut cependant relativiser. Sur deux décennies, ce conflit a coûté un mort par jour aux Palestiniens et 0,2 aux Israéliens.

A titre de comparaison, la seule armée française a perdu 900 hommes tous les jours pendant toute la durée de la Première guerre mondiale. Même rapporté à la population, la saignée est sans commune mesure, dans un rapport de 1 à 100 (Palestiniens) et de 1 à 600 (Israéliens). Autre comparaison, régionale cette fois : on estime généralement que la guerre du Liban (1975-90) a fait 140.000 morts en quinze ans. Soit une saignée proportionnellement 75 fois supérieure ! Les conflits internes de Colombie ont été, depuis 35 ans et toujours rapportés à la population, entre 3 et 4 fois plus meurtriers. Avec 3500 tués en 30 ans, le conflit nord-irlandais aété quasiment deux fois plus meurtrier, toujour rapporté à la population.

Ces chiffres ont des conséquences stratégiques : ces pertes sont suffisamment basses pour être longtemps tolérées par les deux sociétés, sans que leur coût politique ne devienne insupportable. Les dirigeants des deux côtés ne ressentent donc pas d'urgence à trouver une solution... Il n'y a, en effet, pas d'hécatombes à faire cesser.

Notons enfin deux points dans les chiffres de B'Tselem. Côté israélien, les pertes sont de deux civils pour un membre des forces de sécurité (armée et police). Concernant, la part des mineurs parmi les victimes, elle est de 20,8% chez les Palestiniens et de 9,3% chez les Israéliens.

(1) A noter que ces chiffres ne prennent pas en compte les violences politiques interpalestiniennes, très meurtrières, ni la guerre entre Israël et le Hezbollah libanais.

Source.

Bref, ça peut durer très longtemps encore...
Image IPB
Merci à Az` pour la signature.

Posté lundi 23 août 2010 à 01:28 (#84) L'utilisateur est hors-ligne   Iznogoud 

  • Mémoire du forum
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir le blog
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 388
  • Inscrit(e) : 29/06/2003

François Mitterrand vu de Washington

Rien de vraiment nouveau (sauf sur la coopération nucléaire franco-américaine), mais c'est passionnant.
Image IPB
Merci à Az` pour la signature.

Partager ce sujet :


  • 6 Pages +
  • « Première
  • 4
  • 5
  • 6
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Thème et langage