Sharemanga: Le Japon et la ségrégation - Sharemanga

Aller au contenu

  • 6 Pages +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Le Japon et la ségrégation

Posté vendredi 09 mars 2007 à 13:53 (#1) L'utilisateur est hors-ligne   eikichi onizuka 

  • Membre
  • PipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 91
  • Inscrit(e) : 20/04/2004

1 ) UNE POLITIQUE EN FAVEUR DES ETRANGERS DEPLORABLE
( source : le Monde - 13 / 07 / 2005 )

D'après le journaliste Philippe Pons , le Japon est un pays qui « n'a pas bonne presse en matière de droits de l'homme » , comme en témoigne :

- la « politique d'immigration restrictive » qui serait pratiquée par l'archipel

- « l'accueil frileux » qui est réservé aux réfugiés politiques ( le Japon n'en accepterait qu'une dizaine par an seulement )

- « l'absence de loi condamnant la discrimination raciale et la xénophobie » qui montrerait bien que le Japon ne fait aucun effort pour favoriser l'intégration des étrangers sur son sol.



2 ) LA DISCRIMINATION ENVERS LES BURAKUMIN :

Autrefois , les personnes exerçant des métiers liés plus ou moins directement avec la mort ( bouchers , cordonniers , fossoyeurs...) étaient considérés comme « impurs » par les religions bouddhiste et shintoïste , et vivaient dans de véritables ghettos , les buraku ( d'où leur nom de burakumin ). Bien que toute discrimination envers ces « hors-castes » ait été abolie en 1872 , près de 3 millions de burakumin continuent de subir aujourd'hui une discrimination dans les faits : demandes d'emploi refusées , fiançailles rompues , etc.



3 ) LA DISCRIMINATION ENVERS LES AÏNOUS :

Les Aïnous sont une tribu aborigène, vivant à Hokkaido, les Îles Kouriles et le sud de la péninsule du Kamchatka. Hier en voie de disparition, on compte environ 150 000 membres de ce groupe ethnique de nos jours. Actuellement, à l'instar des indiens d'Amérique, ceux qui n'ont pas été assimilés par la communauté japonaise se retrouvent confinés dans des réserves. Beaucoup d'Aïnous sont obligés de dissimuler leurs origines pour éviter d'être victimes du racisme qui sévit contre cette communauté au Japon.



4 ) ÊTRE UN GAIJIN AU JAPON :

Le gaijin , désigne « la personne de l'extérieur » , « l'étranger » , « le non-japonais ».

Aujourd'hui ce mot a une connotation péjorative pour beaucoup d'étrangers mais il faut savoir que les Japonais utilisent très souvent ce terme dans leur conversation sans aucune intention offensante.

La plupart des Japonais sont aimables avec les étrangers mais on peut relever parfois des comportements assez « ambigus » exercés envers les gaijin de par leur condition d'étrangers. Par exemple , il est possible de voir :

- un Japonais qui se moque et qui dénigre le gaijin qui ne sait pas se soumettre aux règles de vie spécifiques et codifiées de la société nippone

- un Japonais qui a peur d'un touriste étranger qui l'aborde pour lui demander son chemin ( beaucoup de Japonais pensent que les étrangers sont incapables de parler leur langue. De ce fait , ils préfèrent fuir le gaijin plutôt que de devoir engager la conversation avec lui dans une autre langue que le Japonais ! ^^' )

- des panneaux « Pour Japonais seulement » dans certains bars ou des mentions « Interdit aux étrangers » dans certaines annonces immobilières ^^''' ( hallucinant mais véridique !...)



5 ) LES JAPONAIS....ET LES AUTRES

Le « racisme latent » des Japonais ne s'applique pas qu'à l'occidental de type caucasien.

En effet , le racisme vis-à-vis des asiatiques est à « fleur de peau » , en particulier vis-à-vis des Coréens et des Chinois ( de par les antagonismes qui les ont opposés dans le passé ).

Le gouverneur de Tokyo Shintaro Ishihara , a par exemple déclaré il y a quelques années que « les Chinois étaient plus enclin au crime a cause de leur code génétique » et que « le Japon devait revoir la Constitution pacifique du Japon afin d'entrer en guerre avec la Corée » ^^''' ( un vrai blaireau ce type ! -__- )

Le racisme vis-à-vis de la population Noire est également très fort au Japon. Dans le film "De l'eau tiède sous un pont rouge" ( 2001 ) , le réalisateur Shohei Imamura dénonce cet état de fait à travers le personnage d'un marathonien africain qui est tourné en dérision et malmené par la population locale.

source : shinjimae.skyblog.com

Posté vendredi 09 mars 2007 à 14:24 (#2) L'utilisateur est hors-ligne   Funman 

  • Hunter professionnel
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 363
  • Inscrit(e) : 23/04/2004

Merci pour ce topic fort intéressant, je ne connaissais pas les Aïnous mais maintenant, ça me donne envie d'en savoir davantage sur cette culture aborigène.

Les Japonais utilisent Gaijin comme les Français utilisent des termes tout aussi péjoratifs. Par ailleurs, ils sont peut être en avance sur la technologie, mais sont-ils vraiment aussi civilisés qu'on le dit ?
Image IPB

Posté vendredi 09 mars 2007 à 14:35 (#3) L'utilisateur est hors-ligne   Radical-Spike 

  • Mur du forum
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 066
  • Inscrit(e) : 24/07/2003

tu va nous sortir toute la litanie du racisme et des préjugé qu'on rencontre dans le monde ? Parceque si c'est le cas , tu n'a pas fini (serieusement toute les 3 semaines un sujet sur la bete immonde au ventre toujours fécond tres fantasmatique)
Et je donne un bon point a celui la parce qu'il me semble donner des gages de non racisme , et j'enflamme celui la parcequ'il n'est pas un adepte du multiculturalisme donc forcement raciste : tes postes se limitent a la victimisation d'une population et a la diabolisation d'une autre en adoptant un angle morale .
Laisse les Japonais a leur probleme ( ca me parait fort arrogant de juger la vision culturelle de tout un peuple) et adopte une grille de lecture non militante et dépolitisé sur ce genre de sujet

Posté vendredi 09 mars 2007 à 14:47 (#4) L'utilisateur est hors-ligne   myu 

  • Tapisserie
  • PipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 657
  • Inscrit(e) : 22/03/2004

..

Posté vendredi 09 mars 2007 à 14:52 (#5) L'utilisateur est hors-ligne   Vlad 

  • Pilier
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • Voir le blog
  • Groupe : Membres
  • Messages : 933
  • Inscrit(e) : 14/09/2004

Radical, faut pas s'enerver.... Il est où le probleme? On a quand meme droit d'ouvrir un post sur le sujet qu'on veut, et les modos avisent plus tard... Faut pas s'en prendre aux gens comme ca... Et puis en meme temps je vois pas ce qu'il y a d'immoral a lutter contre le racisme. On peut discuter sans pour autant juger.

Sinon, je l'ai trouvé interessant ce post, je savais que les japonais n'aimaient pas trop les etrangers (qui sont en tres faible minorité je crois), mais a ce point la :blush: Ca doit venir du fait que c'est une civilisation qui s'est ouverte super tard sur le monde.

Pour ce qui est des ainous, j'avais entendu qu'il y avait de la discrimination, en fait comme dans pas mal de pays qui ont des peuples aborigènes (Australie et USA en tete).

Et puis comme le dit myu, le racisme latent est present dans toutes les civilisations

"Twirling 'round with this familiar parabol. Spinning, weaving 'round each new experience. Recognize this as a holy gift and celebrate this chance to be alive and breathing, a chance to be alive and breathing.

Posté vendredi 09 mars 2007 à 14:58 (#6) L'utilisateur est hors-ligne   Radical-Spike 

  • Mur du forum
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 066
  • Inscrit(e) : 24/07/2003

ce qui m'enerve avec notre amis , c'est que quand tu le lis , le monde est divisé en 2 : les affreux raciste (blanc pour etre direct en gros ou au mieux du Nord) qu'il faut bruler en place publique si necessaire et les gentils opprimés , damné de la terre etc etc ...
cette vision du monde, cette dichotomie me gave et vu qu'il insiste (c'est pas le 1er sujet de se style qu'il sort, on dirai du militantisme) ben c'est plus fort que moi je le dit. C'est pas pour autant qu'il ne faut pas parler du racisme mais il faut le faire avec intelligence et mesure (d'ailleur il y a deja un poste dessus pourquoi en rajouter une couche) .
encore une fois je vais passer pour l'affreux de service mais bon j'ai l'habitude :blush:

Posté vendredi 09 mars 2007 à 19:01 (#7) L'utilisateur est hors-ligne   pika-mc 

  • Pilier
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 880
  • Inscrit(e) : 23/06/2005

Voir le messageRadical-Spike, le 09/03/2007 à 14:58, dit :

C'est pas pour autant qu'il ne faut pas parler du racisme mais il faut le faire avec intelligence et mesure (d'ailleur il y a deja un poste dessus pourquoi en rajouter une couche) .
encore une fois je vais passer pour l'affreux de service mais bon j'ai l'habitude :drink:

(C'est une attaque indirecte ? :ph34r:
Bah je trouve le sujet intéressant, 'a pas de mal à créer des sujets comme ceux-là comme disait sir vlad. Et puis on est sur un forum, chacun s'exprime donc de la manière dont il pense. Si tu veux pas parler racisme, ne viens pas sur ce topic (c'est pas pour te blâmer, gueuler ou te jeter hein, on est d'accord :drink:).
C'est vrai que le topic aurait peut-ête mieux été regroupé avec l'autre sujet, mais bon, de là à dire qu'on en remet une couche.... Faut pas exagérer...
Et nous aussi on a lh'abitude que tu sois l'affreux de service :confet: :D :blush: :music: :drink:
Image IPB
[MT]One Piece : La Mugiwara recrute un encodeur (URGENT) et des After Effects makers !
voir post de recrutement
irc://irc.fansub-irc.org/Mugiwara-Team ; http://mugiwarateam.free.fr

Posté vendredi 09 mars 2007 à 20:04 (#8) L'utilisateur est hors-ligne   Iznogoud 

  • Mémoire du forum
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir le blog
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 388
  • Inscrit(e) : 29/06/2003

 

Voir le messageeikichi onizuka, le 09/03/2007 à 13:53, dit :

2 ) LA DISCRIMINATION ENVERS LES BURAKUMIN :

Autrefois , les personnes exerçant des métiers liés plus ou moins directement avec la mort ( bouchers , cordonniers , fossoyeurs...) étaient considérés comme « impurs » par les religions bouddhiste et shintoïste , et vivaient dans de véritables ghettos , les buraku ( d'où leur nom de burakumin ). Bien que toute discrimination envers ces « hors-castes » ait été abolie en 1872 , près de 3 millions de burakumin continuent de subir aujourd'hui une discrimination dans les faits : demandes d'emploi refusées , fiançailles rompues , etc.

C'est un thème de Higurashi no Naku Koro ni.

Curieusement (ou peut-être pas) cela a complètement disparu lors de l'adaptation en anime.
Le village d'Hinamizawa n'est pas à l'écart sans raisons...
Image IPB
Merci à Az` pour la signature.

Posté vendredi 09 mars 2007 à 23:31 (#9) L'utilisateur est hors-ligne   shiki tono 

  • Résident
  • PipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 470
  • Inscrit(e) : 14/03/2004

Je vous conseille à tous le petit livre de Phillipe Pelletier qui s'intitule tout simplement Le japon dans la collection idées reçues

Livre dans lequel 20 poncifs sur le Japon ("Le Japon est surpeuplé", "Le japonais est un drogué de travail et ne prend pas de vacances" , "L'insularité a protégé le Japon de l'étranger") sont infirmés ou nuancés !
Image IPB

Posté samedi 10 mars 2007 à 13:13 (#10) L'utilisateur est hors-ligne   Colembolles 

  • Membre
  • PipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 29
  • Inscrit(e) : 28/07/2003

Merci pour ton texte, il est intéressant, et me semble tout a fait a sa place ici, car il permet de comprendre un des aspect de la société japonaise, et donc de comprendre certaines choses dans les animés.

Après le Japon est (malheureusement) comme beaucoup de pays, le racisme et la xénophobie existe, mais il y a aussi des défenseurs des droits de l'homme et des anti-raciste la haut.



Après je suis étonnés par certaines remarque sur ce sujet.

Posté samedi 10 mars 2007 à 18:46 (#11) L'utilisateur est hors-ligne   Junta 

  • Lord Carotte
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir le blog
  • Groupe : Membres +
  • Messages : 8 657
  • Inscrit(e) : 06/05/2003

J'avoue que je comprends assez la réaction de Radical.

On peut dans tout ce texte remplacer Japon par France, ou Allemagne, ou beaucoup d'autres pays.
Quand Byakko dit

Citation

Ces choses-là existent partout, le Japon n'est pas une exception.
c'est tout à fait vrai.

Que les Japonais aient des difficultés avec les étrangers c'est un fait dont on parle souvent, mais je ne pense pas que l'on soit bien placé pour "donner des leçons", ce qui ne doit cependant pas nous empêcher de vouloir et devoir combattre le racisme.
Image IPB
http://www.japonfacile.com/
Japon Facile - Site de photos, vidéos et infos sur le Japon & Blog sur l'actu japonaise

Posté samedi 10 mars 2007 à 20:02 (#12) L'utilisateur est hors-ligne   Ashtaka 

  • Bâtisseur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir le blog
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 181
  • Inscrit(e) : 28/04/2003

Le terme de ségregation est vraiment exagéré. Néanmoins c'est un pays qui aurait tout de la définition Nationaliste chez nous (ce qui n'est pas faux). Et oui le Japon c'est tout sauf le petit monde des animés.

Le post d'un ancien exilé sur le travail au japon pour un étranger :

Citation

J’ai été un immigré

La campagne s’enlise dans une course aux promesses vertigineuses. Les politiques vont nous sauver de tout … si nous votons pour eux. On se demande même s’ils peuvent guérir des écrouelles – il y en a qui aimeraient bien, cela leur donnerait une légitimité…



En fait, plus sournoisement, tout semble être fait pour que l’on évite de parler des deux seules choses qui me paraissent vraiment importante : L’Immigration et l’Europe



Je ne vais pas vous assommer avec une nouvelle opinion sur la question de l’immigration. Je vais me borner à vous raconter ce qu’il m’est arrivé, ce que j’ai vécu en fait d’immigration, car, voyez-vous, j’ai été un immigré, j’ai vécu 20 ans au Japon.



Avant de partir, il me fallait un contrat de travail. Grâce à celui-ci je pourrais avoir un visa de travail. En effet, il est hors de question d’aller sur place, de trouver du travail et de demander un visa. Toute demande doit être faite de l’extérieur du pays, et théoriquement, attendue à l’extérieur du pays. (Pratiquement, beaucoup d’entre nous ont fait pas mal de voyages en Corée ou à Hong-kong, faire des demandes de visa, revenir, et repartir ensuite pour aller chercher le dit visa).



Bien que mon contrat ait été d’un an, il m’a été donné un visa de six mois seulement. En fait, dès que l’on était sorti des bureaux de l’immigration avec notre visa, on commençait à rechercher les papiers pour obtenir le suivant.



Bien que j’aie été marié à une japonaise, cela ne changeait en rien mon statut. J’avais le fameux 4-1-16-4, renouvelable tous les six mois. Et c’était l’angoisse ! Car l’immigration contrôlait combien d’heures par semaines nous travaillions et combien d’argent nous gagions. Si cela ne leur semblait pas suffisant, plus de visa ! C’était aussi simple que ça. Et voici la meilleure. Si on se faisait expulser, il fallait que l’on paye, soi-même, le billet de retour. Ce n’était pas des charters payés par le gouvernement, mais des voyages plein tarif, payés par nous-mêmes !



En fait, c’était même plus corsé que ça : Pour avoir un visa, il fallait deux papiers importants : l’un du « sponsor », l’autre du « garantor ».



Le sponsor demandait le visa pour vous à l’immigration et vous garantissait un certain salaire. Cela a l’air simple comme ça, mais, si, comme dans la majorité des cas que j’ai connus, vous travaillez pour plusieurs employeurs, c’était très difficile à trouver. Bon nombre d’entre nous ont été obligé de partir pour ne pas avoir pu fournir ce papier.



Le « garantor » était quelqu'un qui garantissait que nous étions des personnes bien, et il s’engageait à nous être responsable pour nous si nous faisions des « conneries ». (Toujours le bon vieux système japonais de la responsabilité diffuse). Cela pouvait aller très loin, sans parler du fait qu’il était moralement responsable). Par exemple, si l’on était expulsé et que l’on soit insolvable, c’était au garantor de payer le billet retour (voir ci-dessus).

Est-il besoin de dire qu'il était très difficile de trouver un garantor.



Car telle était la réalité : si on avait un visa de travail - pour un certain travail, pas question de changer - on pouvait rester, mais si on perdait son travail et que l'on n'arrive pas à en retrouver un autre avant les six mois fatidiques de la vérification, plus de visa... et il fallait partir! Nous avons tous vécus avec cette épée de Damocles sur la tête et on le savait, cela faisait partie des règles du jeu.



Les règles s'assouplissaient avec le temps - on avait prouvé que nous étions de bons gaijin et on pouvait espérer des visas d'un an, et un tout petit peu de souplesse.(Il y a meme eu des visa d'époux - mais ceci est un autre histoire... longue et compliquée)



Mais le fait était là : pas de travail, pas de visa. Pas de visa --> bye bye



Ah oui, j'oubliais, on ne pouvais avoir de travail que si un Japonais ne pouvait pas faire ce travail. Mais cela paraît tellement évident...

Source
Les 3 dernières critiques de mon blog :
Armored Troopers Votoms
Kurenai
Major

Posté mardi 13 mars 2007 à 13:45 (#13) L'utilisateur est hors-ligne   anemona54 

  • Habitué
  • PipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 105
  • Inscrit(e) : 11/03/2006

 

Je ne comprend pas pourquoi tout le monde s'offusque sur ce post...

Je pense que c'est surtout du à l'idéalisme de la société japonaise, et une méconnaissance profonde de cette dernière.

Le japon a toujours été un pays nationaliste, fermé, limite xénophobe. Et encore cela c'est amélioré après la guerre, mais les vieux démons nazis des japonais reviennent en force ces derniers temps.

Tout ceci n'est que de l'actualité et de l'histoire, l'on pourrait parler aussi des camp d'expérimentation japonais durant la guerre, et de tellement d'horreurs...

Je pensais que tout un chacun qui s'intéresse au japon connaissait déjà ces fait; d'ailleurs cela se ressent dans les manga, les valeurs défendues par les artistes montrent justement à quel point la vie au japon peut être difficile tant ces valeurs sont bafouées.

Et en règle générale je dirais que dans la plupart des pays, les messages des artistes représente souvent l'idéal de chacun, mais pas forcement la vraie vie.

Ensuite je sais tout cela depuis quasiment le début de ma fascination pour le japon, et cela l'a même augmenté.

Ce n'est pas pour cela que j'adhère aux valeurs qui me fascinent m'enfin !

Pour être vraiment explicite :

Est-ce que tous les fan d'hannibal sont cannibal ? Non, bien sûr.

Est-ce que tous les passionnés d'histoire d'allemagne sont nazis ? Pareil, la plupart d'ailleurs étant d'origine juive et veillant au devoir de souvenir.


Tout ceci est évident, mais :



Est-ce que tous les lecteurs de lolicon sont pédophiles ?

mmm; je ne sais pas, et voilà exactement le paradoxe japonais, un pays qui légalise la représentation de pornographie avec des enfants, sans parler des mangas qui marchent le mieux dans ce secteur : Ceux mettant en scène des bébé et des adultes... Oui c'est ignoble, mais c'est une des industries hentai qui marche le mieux là bas.

Mais de là à dire que tous les fans du japon en général sont pédophiles, c'est idiot. Il en est de même pour le racisme.



NB: Il n'empéche que le lolicon est une honte, et que je fulmine chaque fois que j'en vois une allusion, comment justifier une pareille chose, c'est une honte B)
Image IPB ジャングルはいつもハレのちグゥ !!!

Posté mardi 13 mars 2007 à 14:18 (#14) L'utilisateur est hors-ligne   Byakko 

  • Maître Capello de Fate
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 340
  • Inscrit(e) : 29/06/2003

Citation

Je ne comprend pas pourquoi tout le monde s'offusque sur ce post...

Je pense que c'est surtout du à l'idéalisme de la société japonaise, et une méconnaissance profonde de cette dernière.
Je ne crois pas avoir vu grand monde dire "c'est faux" dans ce topic... Au contraire, plusieurs "c'est vrai mais tout le monde est au courant et donc tout le monde s'en fout".
On est prié de ne pas confondre, merci...
À voir pourquoi on a des réactions comme "on veut pas voir ça", c'est simple, c'est un tabou. Puisque tu as fait la comparaison, je glisse dessus - les nazis, tout le monde connait (enfin ici en tout cas, bien sûr il y a encore des gens qui comprennent pas), mais personne veut en parler. Parce que c'est quand même un sujet chiant et bien barbant, et que ça dérange et met mal à l'aise - non pas pour cause de non acceptation, bien au contraire, mais pour cause des images que ça appelle.
C'est un tabou, c'est tout. À un certain degré, bien sûr, mais les gens seront plutôt enclins à ne pas en parler plutôt que de créer un topic dessus façon "je montre du doigt".
If I struggled to the end of my determination, to the end of my way of life with my followers, if the result is ruin, then this ruin is inevitable. Grieve. Shed tears. But you cannot regret.

Posté mardi 13 mars 2007 à 14:20 (#15) L'utilisateur est hors-ligne   myu 

  • Tapisserie
  • PipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 657
  • Inscrit(e) : 22/03/2004

..

Partager ce sujet :


  • 6 Pages +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Thème et langage